Ce jour où j'ai raté l'Eurovision

mai 21, 2013 Chamallow Show 0 Comments


Ca faisait déjà des mois que j'avais un post-it me rappelant la date à ne pas rater : 18 mai -> EUROVISION. Puis je suis tombée sur une offre tout à fait alléchante de springbreak en Espagne pour 3 jours. Les places étant limitées, le prix totalement hallucinant et le programme génialissime, je m'étais décidée à y aller 3 coups de fil et 24h plus tard sans faire attention à la date. C'est en rentrant chez moi avec mon reçu confirmant mon inscription que ce fut le drame. J'ai ouvert mon ordi, annoncé à qui voulait l'entendre que je serais injoignable entre le 17 et le 19 mai et mes yeux se sont posés sur le fameux post-it. 18 mai. Comment ça 18 mai ? 18 comme après 17 et avant 19 ?! 18 mai comme le jour où il me sera impossible de glander en France devant la télé parce que je serais en train de teuffer comme jamais en Espagne ?! IMPENSABLE. Parce que c'est simple, je ne rate jamais volontairement une seule émission de l'Eurovision. Il y a trois évènements télévisuels que je m'interdis de rater : l'élection de miss France, les NRJ music awards et l'Eurovision (oui, j'avoue, là tout de suite, j'ai triplement honte, ce sont des choses inavouables en société, pas vrai ?). Mais pour moi c'est une véritable institution. Y a des pays où c'est totalement mythique, où tout le monde est devant sa télé chaque année à retenir son souffle et/ou à se moquer des prestations tout à fait atypiques/ridicules des autres pays. J'ai conscience qu'en France c'est has been mais j'arrive pas à m'en défaire. Je suis tellement à fond qu'après la finale, en général, je télécharge même bon nombre de titres. Alors oui, j'ai même pensé un court instant à rester à l'hôtel (l'avantage c'est que c'est diffusé partout en même temps en Europe héhé) devant la télé pendant que les autres se bourreraient joyeusement la gueule sans moi. Et j'ai fini par me résigner. Je raterai l'Eurovision et toute ma vie il me manquerai l'édition 2013. C'était sans compter sur cette récente invention que je pense désormais tout droit sortie du cerveau d'un pur génie : le replay. Alors en vrai, j'ai réussi à me faire spoiler le nom du vainqueur tellement c'était marqué partout avant que je ne trouve la rediff sur un site de replay. Loose. Mais j'ai pu avec joie profiter de mon émission le 20 mai, après tout le monde (détail négligeable quand on sait que personne ne regarde) une fois remise de toutes mes heures de sommeil mises à mal pendant le week-end.
LA MAGIE DU REPLAY AMEN.

Vous aimerez aussi :

0 commentaires:

Un petit mot ? Merci ♥