Birchbox de décembre - Les tests (Part I)

décembre 08, 2013 Chamallow Show 0 Comments

(Vous pouvez retrouver la présentation de ma Birchbox ici)

C'est parti pour les trois premiers produits que j'ai testé de ma Birchbox de décembre !
Le party proof lipstick de Modelco. J'ai reçu la teinte Red Velvet, un rouge plutôt foncé pour se faire une bouche de dame. La texture est légère et n'étouffe pas mes lèvres ce qui est déjà un très bon point. En l'appliquant, j'avais l'impression de voir les pubs pour les encres à lèvres, vraiment. Donc c'est un rouge très intense pas mat mais pas vraiment brillant style gloss non plus. Niveau tenue il est plutôt top puisque même après avoir mordillé mes lèvres (pour enlever les peaux mortes, hou la vilaine), il était toujours là, fidèle au poste, même pas besoin d'une retouche. Et pour cause, j'avais carrément oublié que j'avais mis du rouge à lèvres haha. Ce qui m'amène au point suivant : il fait un peu effet seconde peau et surtout, il ne déshydrate pas les lèvres ! Ou très peu, la déshydratation est négligeable quoi. Surtout qu'on est en hiver donc j'aurais déjà dû râler 50 fois d'avoir mis du rouge à lèvres plutôt qu'un bon baume ce qui n'est pas arrivé. En bref, j'en suis plutôt satisfaite ! Et petit bonus, il ne file pas, jamais. Et sent ultra bon.
On enchaîne avec la formule ensorcelante anti-peau de croco de Garancia. La promesse, c'est nourrir, gommer et raffermir la peau avec une texture non-grasse permettant notamment d'enfiler des collants juste après. Je l'ai testé sur mes jambes qui commençaient sérieusement à souffrir que je zappe l'étape hydratation à cause du froid en sortant de la salle de bain. Comme je suis une petite sceptique de nature, je l'ai appliqué plutôt avant d'aller me coucher. Essentiellement pour ne pas risquer de galérer 150 ans avec des collants par exemple. Et puis quitte à avoir un truc gras sur les jambes, je préfère que ce soit la nuit. Même si je déteste coller aux draps. Et bien surprise, elle ne laisse pas de voile gras sur les jambes. Ou pendant un temps assez réduit en tous cas. Comptez environ 1 minute avant de pouvoir enfiler votre collant ou de vous glisser sous les draps ;) Sinon j'ai dit au revoir à ma peau de croco en seulement 2 jours en l'appliquant avant d'aller me coucher donc (la peau travaille toujours plus la nuit). En plus, mes jambes sont toutes douces. Et comme je le précisais dans mon article de présentation, l'odeur me rappelle ma maman. Donc j'adhère.
Et pour finir cette première partie, la cow slip soothing handcream de Cowshed. L'odeur me rappelle un peu le masque La grande Mentheuse de Lush (pour les initiées) mais ça doit surtout être l'effet huiles essentielles de menthe haha. L'odeur est plutôt forte mais elle s'estompe relativement rapidement ce qui n'est pas pour me déplaire vu que j'ai du mal à supporter une odeur chaque fois que j'approche mes mains un peu trop près de mon nez. Point fort : elle ne reste pas grasse très longtemps et ne colle plus du tout au bout de très peu de temps. Genre 2 minutes grand max. Carrément cool parce que je ne supporte pas de coller à tout ce que je touche sous prétexte que mes mains doivent être hydratées. L'hydratation tiens, parlons-en ! Et bien c'est mission accomplie pour ma part. Quand j'ai commencé à la tester, mes mains étaient presque blanches rapport à la déshydratation de ma peau. Vous voyez ce que je veux dire ? Et bien elles sont revenues à la normale en deux applications. En ce qui concerne la texture, on est sur du basique. Ce n'est pas un gel mais ce n'est pas une crème épaisse non plus. Parfait équilibre. Je dis oui.
Je vous dis à bientôt pour la deuxième partie des tests ! Pour vous tenir au courant, n'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux ou à vous inscrire à la newsletter ;)
BE FUNTASTIC !

Vous aimerez aussi :

0 commentaires:

Un petit mot ? Merci ♥