Le Petit Chalet de Nice

mars 16, 2016 Chamallow Show 2 Comments

Pendant mon périple de quatre jours dans le sud, que je vous ai teasé un maximum sur les réseaux sociaux et que vous pourrez retrouver au fur et à mesure sur le blog, j'ai eu l'occasion de manger/goûter dans plein d'endroits différents. Aujourd'hui, je reviens avec vous sur un petit cocon découvert sur le retour de la bataille des fleurs du Carnaval de Nice où on avait pris toutes sortes de réjouissances du type froid/pluie/vent... Sous-entendu : on avait hautement besoin de réconfort !


Commençons par le commencement. Ce qui m'a interpelé, c'est la formule « goûter » à 6€50 si mes souvenirs sont bons. Elle comprend une boisson chaude et soit un dessert du jour soit une crêpe. Evidemment toutes les crêpes et toutes les boissons chaudes ne rentrent pas dans la formule mais le choix a déjà été assez difficile donc je n'imagine même pas si on en avait eu encore plus haha. Mais je reviendrai là-dessus par la suite. Une fois la porte franchie, c'est tout autre chose qui a attiré mon attention. L'ambiance hyper cosy insoupçonnable depuis l'extérieur. Et je crois que l'on a d'autant plus savouré que l'on ne s'y attendait pas du tout ! La déco est un sublime mélange d'industriel et de rustique avec une touche légèrement boudoir.


Le bar éclairé d'une multitude d'ampoules cuivre à l'ancienne fait face à un mur de pierres apparentes. Le canapé un peu roots équipé de son plaid est surplombé par un lustre dingue duquel je n'ai quasiment pas détaché les yeux. Et de jolies tables en bois noires côtoient des chaises digne des plus belles coiffeuses. Tous les détails ont été pensés et ça se voit. Même les instructions de sécurité sont sous verre, dans des cadres dorés. C'est le genre d'endroit où tu peux clairement prendre des notes pour ta propre déco tellement tout est en harmonie.


Dernier point que je voulais aborder avant de parler bouffe (bande de morfales !), c'est la musique. Peu nombreux sont les bars ou même restaurants où la musique peut convenir à tout le monde. Soit c'est le silence total et ça peut devenir gênant, soit c'est trop fort ou pas assez, soit le style de musique n'est pas franchement universel. Ici, la musique est parfaitement dosée et en accord avec l'endroit. Elle invite à la détente et conviendra à n'importe qui voudra profiter d'un bon thé/goûter/repas (rayez les mentions inutiles). 


Les crêpes sont faites par Monsieur et les gâteaux/tartes sont faits par Madame. Soit dit en passant, les propriétaires de ce havre de paix (ouais carrément) sont adorables ce qui ne retire rien au charme du lieu. Personnellement, j'ai opté pour un chocolat chaud et une crêpe sucre-citron. UN DÉLICE ! Et de ce que j'ai pu entendre des thés (Dammann Frères !), de la crêpe Nutella et de la tarte du jour, ça envoyait pas mal du lourd également. Sachez que si le cœur vous en dit, il y a aussi des plats salés à la carte. Vous l'aurez sans doute compris mais si j'ai l'occasion de repasser par Nice, c'est incontestablement une étape que je négligerais pas.


Si tout ça vous a mis l'eau à la bouche (et je vous comprendrais sans vous juger haha), vous pouvez trouver Le Petit Chalet au 1 rue Maccarani à Nice et sur sa page Facebook si vous voulez plus d'informations.

Vous aimerez aussi :

2 commentaires:

  1. Roooooooooooh mais je veux aller à Nice moi hihi :) ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un peu notre note positive avec le temps affreux qu'on a eu pendant le séjour :O

      Supprimer

Un petit mot ? Merci ♥